Le bien-être à la maison : 7 astuces pour se sentir bien chez soi

0
Partager
Copier le lien
Après une année où on a passé 99% de temps à la maison, cultiver le bien être à la maison devient de plus en plus important …

Vous vous sentez mal chez vous parce que vous êtes dans une situation. Des choses simples peuvent vous aider à vous faire une place : accrocher des rideaux, accrocher un beau tableau au mur, investir dans une nouvelle parure de lit à votre goût, mettre des bougies LED dans une belle lanterne pour une déco plus confortable…

Pourquoi se sentir bien Chez-soi ?

« Se sentir chez soi, c’est avant tout réussir à imprégner ce lieu de senteurs odorantes familières », confirme le psychologue Pierre Soler. Notre maison devient ainsi une partie de nous-mêmes à laquelle nous pouvons nous identifier. Voir l’article : Bien-être mental : 12 habitudes qui l'améliorent. Ce n’est donc pas un hasard si nous l’appelons notre « intérieur ».

Pourquoi aimons-nous notre maison ? Miroir et refuge à la fois, la maison nous révèle et nous protège. Il parle de notre personnalité, de notre histoire et de nos rêves secrets. Elle suscite en nous des sentiments contradictoires, souvent passionnels, car c’est un lieu de partage, d’amour et de famille, mais aussi de conflit.

Est-il nécessaire d’avoir un Chez-soi pour être heureux ?

L’étude « GoodHome » publiée en juin 2019 a montré que notre logement contribue pour 15% à notre bonheur global, ce qui en fait l’un des facteurs de bonheur les plus importants, loin devant les facteurs de revenu (6%), d’occupation (3%) et la situation familiale. Sur le même sujet : Pensée Positive, bien-être et joie de vivre, musique détente, méditation pleine conscience. (3%).

Voir l’article :
Cherchez-vous parfois à être plus apaisé ? Sadhguru explique que lorsque vous…

C’est quoi le confort thermique dans une maison ?

Le confort thermique est une sensation physique, associée à la température, propre à chacun de nous. Voir l’article : 6 Habitudes Simples Pour Améliorer Votre Bien Être Mental. En hiver, un bon confort thermique est associé à une sensation de chaleur suffisante (ni trop ni trop chaud).

Comment savoir si une personne est en confort thermique ? En termes de sensation de confort thermique associée à la vitesse de l’air, le mouvement de l’air n’est en moyenne ressenti par une personne que si sa vitesse est supérieure à 0,2 m/s en hiver et 0,25 m/s en été : à ce moment, on considère Brouillon.

Sur le même sujet :
Le Bien-être quotidien, trop souvent zappé, banalisé, méprisé ou oublié ! Ne…